Un texte de Catherine Testa à méditer

Et les français restèrent chez eux.

Et ils se mirent à lire et à réfléchir.

Et ils n’oublièrent plus de prendre des nouvelles de leurs proches.

Dans l’incertitude de demain, ils comprirent enfin ce que voulait dire profiter de l’instant présent.

Progressivement les publicités vantant des produits dont ils n’avaient pas besoin leur semblèrent vides.

Et ils comprirent.

Ils n’étaient pas en train de survivre mais bien de vivre.

On venait de leur faire un cadeau incroyable : on leur avait offert du temps.

Et la Terre les trouva digne d’elle et elle commença à respirer à nouveau.