Chaque deuxième mardi du mois le Mix organise un petit-déjeuner inspirant, le temps réseau est suivi d’une conférence autour d’un témoignage sur un sujet inspirant, pour se booster mais aussi prendre du recul. Mardi dernier, une vingtaine de personnes étaient présentes pour écouter Valérie Bogaert et Séverine André parler créativité, comment se libérer, se réinventer au quotidien quand on est entrepreneur.

Dans un monde qui bouge en permanence, la créativité est une compétence très attendue. Stimuler notre cerveau de la sorte est une bonne façon de rester adaptable, flexible.

Elles ont profité de l’exposition d’art en cours de l’artiste Chris pour faire vivre une expérience immersive aux entrepreneurs. Pour écouter ses émotions, se reconnecter à soi, point de départ de la créativité. Mais aussi pour proposer aux entrepreneurs des actions concrètes à utiliser au quotidien pour favoriser leur propre créativité.

Alors une véritable alchimie s’est produite…

ET SI TOUT ETAIT AU CROISEMENT…
Séverine & Valérie se sont rencontrées au détour du salon de la reconversion des femmes, à  Profession’L en septembre. Et hop ! les voilà assises à la même table pour débattre. La créativité, c’est aussi ça. Se laisser porter par des rencontres.
L’intuition faisant bien les choses, elles ont comme par hasard des parcours qui s’entrecroisent. Elles ont toutes deux baigné dans l’univers de l’entreprise, à des postes de management marketing, avant de changer de cap pour plus de créativité encore dans leurs projets respectifs.

QUI SORT S’EN SORT !
Séverine aborde la créativité sous l’angle de l’expérience. Toute expérience vécue, quelle qu’elle soit est prétexte à la créativité. Sortir, sortir, sortir…une expo d’art est une source riche pour susciter sa propre créativité. Pour débuter ce déjeuner inspirant, Séverine et Valérie proposent à chacun de faire le choix d’une œuvre et se laisser immerger dans l’univers de Chris, …explorer les domaines cachés. Se connecter à son propre monde, ses évocations. Tout est dans la mise en situation. Etre seule favorise… 
Séverine souligne aussi l’importance de sortir des sentiers, d’aller visiter des expos d’artistes inconnus, même dérangeants. Valérie rebondit sur sa propre expérience qui lui a ‘foutu une claque’ comme elle dit…avec la visite l’an dernier de l’expo de l’artiste Francis BACON à Stuttgart. Bien que n’aimant pas spécialement le style très particulier, violent, de cet artiste, elle se dit que ce n’est pas tous les jours qu’elle peut découvrir « en vrai » les œuvres de l’un des artistes les plus cotés du monde. L’exposition lui donne l’occasion de se plonger dans son univers, de rentrer dans les grands triptyques de taille XXL. La force de cette peinture ne la laisse finalement pas insensible et elle se réjouit de s’être permis cette expérience.


L’HISTOIRE, LA SOURCE… 
Vivre une expo, l’apprécier, c’est comme tout projet. Tout est dans l’histoire. L’histoire de l’artiste. L’histoire de celui qui créé son projet. Tout projet suscite l’envie quand on est face à une personnalité, unique, singulière. 
Et Chris alors, qui est-elle ?
Chris ne peint pas pour vendre. Elle peint comme elle est : spontanée, positive. Elle peint avec son cœur, ses valeurs : liberté, beauté du monde. Avec de l’espoir même si l’actualité est sombre. Avec toujours ce point de lumière qu’il faut parfois aller chercher. 
Elle peint aussi selon ses humeurs. Toute est question de couleurs, de nuances. Parfois explosif, parfois plus sombre.
Quand on est créatif, on est dans la singularité, l’authenticité…et c’est toute la valeur d’un projet. Se connaitre, aller puiser dans ses ressources intra personnelles, c’est bien là la clé. 
Au passage, petit clin d’œil au nouveau livre de Amy Cuddy ‘Montrez leur qui vous êtes’.

1er plan, 2ème plan…il faut chercher au-delà avec Chris. Il y a toujours quelque chose à voir derrière…les meilleures connexions ne sont-elles pas là où on les attend le moins ?

Kraft, toile, dibond, puis plexi…30 ans de travail, Chris s’est réinventée dans la matière. 
Avec des nuances et vibrations particulières au hasard de l’œuvre. Quand elle créé, elle ne sait pas où ça la mènera. Mais elle y va. Elle ose. Et si…
L’inspiration est dans le détail. Ce petit détail qu’elle capte au quotidien. Elle se nourrit d’images, toutes sortes d’images de la vie.
Elle se connait bien. Elle choisit ses moments. Les plus propices pour être créative. Et puis elle s’arrête. A l’essentiel. Savoir rester léger. Etre différent. Supprimer tous les superflus. N’est-ce pas encore une des clés de la créativité ?

SAVOIR FAIRE UN BON POTAGE AVEC RIEN…C’EST AUSSI CA LA CRÉATIVITÉ !
Quand on pense créativité, le raccourci est parfois rapide. Certes, l’art est à la source mais c’est avant tout un état d’esprit, se mettre en condition de… La créativité se travaille, se nourrit.
Valérie nous livre quelques conseils pratiques pour mettre plus de créativité dans sa vie pro comme perso :

  • Se sentir libre d’être créatif c’est commencer par écouter son intuition, cette petite voix qui murmure à vos oreilles.
  • Lors de la phase de recherche d’idées dite d’idéation, ne pas se brider, laisser venir le plus d’idées aussi loufoques puissent elles sembler. Rester l’enfant que nous étions. Chercher des possibilités plutôt que des solutions. Après seulement, faire le tri dans toutes ces idées.
  • Associer des idées existantes. Pour faciliter ce raisonnement, essayer le mind-mapping (carte mentale de Tony Buzan) qui favorise les idées spontanées et les associations.
  • Faire de nouvelles choses vous permettra peu à peu de prendre confiance dans vos talents.
  • Changer de point de vue avec la méthode des 6 chapeaux de Bono. Le psychologue propose de séquencer notre pensée. A tour de rôle on aborde un sujet en portant le chapeau pessimisme, optimisme, émotions, organisation, neutre (des données factuelles), et créativité. Cela permet d’explorer des champs de réflexion inhabituels pour nous et de construire une vision à la fois globale et détaillée de la situation.
  • Visualiser ses idées, le dessin leur donne forme et permet de partager de façon nouvelle avec les autres.
  • Pour innover, faites appel à la méthode SCAMPER. Pour tel objet, service, procédé, demandez-vous qu’est-ce que vous pourriez Substituer, Combiner, Adapter, Modifier, Produire, Eliminer, Renverser ? Exemple concret : l’aspirateur sans sac de Dyson. Créer ainsi une différenciation par rapport aux compétiteurs est primordial.
  • Faire appel aux autres. Pour favoriser l’intelligence collective d’un groupe, le processus de ‘World Café’ facilite le dialogue constructif et le partage d’idées. Ce processus reproduit l’ambiance d’un café dans lequel les participants débattent d’une question ou d’un sujet en petits groupes autour de tables. À intervalles réguliers, les participants changent de table. Un hôte reste à la table et résume la conversation précédente aux nouveaux arrivés. À la fin de la rencontre, les principales idées émises à chaque table sont résumées devant toute l’assemblée.
  • Marcher en forêt : les idées ne viennent souvent pas où on s’y attend et la marche est propice à laisser l’esprit vagabonder sur des chemins créatifs ☺

Puis vint le temps de partage de l’expérience immersive…
Etonnante émotions. Mais quel est ce tableau mystérieux qui fait tant parler ?

 

Ce tableau pour moi, c’est ma Vie…c’est impressionnant. J’adore le titre. Moi, Je ne regarde jamais derrière. Donc obligatoirement ça me parle. C’est naturel pour moi de regarder devant. en fait c’est mon vécu actuel. J’ai ma maison à gauche. Moi J’ai 2 garçons qui ont 2 centimètres d’écart, donc là je les vois… ! ça me met beaucoup d’émotions car ils vivent à l’est et à l’ouest de chez moi ! j’ai vu toute ma vie ! c’est fou 

Pour finir sur une note créative, les entrepreneurs ont laissé leurs empreintes en créant une œuvre collective, un livre d’or….

En s’inspirant de la technique de facilitation graphique, Valérie a guidé les participants de cette matinale pour qu’ils résument sur la vitre d’un grand cadre photo avec des marqueurs de couleur leurs impressions, les idées clés qu’ils ont retenues. Avec des pictos, des dessins simplifiés, des mots clés ils ont réalisé une œuvre singulière qui sera exposée au cœur de MIX COWORKING et où l’on peut lire les mots : partage, sortir du cadre, positif…

QUELLE CREATIVITE SE CACHE DERRIERE CES 2 PERSONNALITES ?
Séverine souligne l’importance d’entrecroiser des projets et faire des liens intergénérationnels pour mieux se comprendre, mieux vivre le monde de demain… ensemble. C’est sa touche créative qui donne sens et nourrit ses propres projets. Elle met en résonnance aujourd’hui 3 activités autour de l’accompagnement, dans un esprit de catalyseur, de connecteur : des jeunes de 15-25 ans pour leur apprendre à choisir leur orientation, et non les aider à choisir. Elle propose aux personnes en réorientation un programme singulier, un bilan professionnel collaboratif de la start up Ensemble1Job. Baignée dans l’univers artistique avec Chris, peintre mais qui est aussi sa maman, elle accompagne les artistes pour une mise en situation singulière de leurs œuvres. Elle joue sur l’expo de Chris actuellement au Mix pour apporter de la profondeur à l’échange.
Son fil rouge dans ses projets : de l’intelligence collective additionnée à une pédagogie expérientielle. Pour activer la pensée autonome et créative. Pour donner du sens et de l’authenticité à son projet professionnel. Elle se nourrit des expériences qu’elle vit en partenariat avec les associations EPA (Entreprendre Pour Apprendre) et 100 000 entrepreneurs. Elle s’est formée aux bases de la psychopédagogie positive et à l’ADVP (Activation du Développement Personnel et Professionnel) issue du Québec.

Valérie a créé Art for Me il y a 2 ans avec une coach, Carole Cesareo.

Elle imagine et anime des team building artistiques où les participants créent une œuvre commune avec différentes techniques telles que street art, dessin, mix média, acrylique.

Elle intervient également lors d’ateliers expérience, de conférences, de formation sur les thématiques liées aux compétences dites de savoir-être : gérer ses émotions, écouter son intuition, mieux communiquer avec les autres, libérer sa créativité, passer en mode agile…

Elle a notamment vécu au Mexique et aux États-Unis où elle a mené plusieurs projets artistiques autour de la photographie et de la peinture abstraite. L’occasion de se réinventer, de découvrir d’autres cultures, d’autres façons de faire où m’on considère une erreur comme un apprentissage.

Sa double expérience en entreprise puis en tant qu’artiste plasticienne lui permet de bien comprendre les attentes du monde de l’entreprise et d’accompagner les participants à découvrir leurs talents grâce à une pédagogie créative utilisant l’art comme médium.

De nature ouverte et curieuse, elle place toujours l’humain au cœur de la problématique pour inciter les équipes à créer ensemble et faire émerger l’intelligence collective.

Être créatif c’est oser explorer de nouveaux chemins, trouver de nouvelles idées, sans cesse faire des liens, bref c’est un peu le fil rouge de son existence !